école Saint-Chaffrey
École
Saint-Chaffrey
 

journal imaginaire de François Puy en 14-18

dimanche 25 avril 2010, par Desbois

CONCOURS CLASSE DE CM2

Les élèves de la classe de CM2 ont participé à un concours scolaire proposé par L’ONACVG (Office National des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre) et intitulé :
« Les petits artistes de la mémoire, la Grande Guerre vue par les enfants »

Il s’agissait après sélection et recherche d’informations de réaliser un carnet artistique, illustré par des dessins, des poèmes et des textes, retraçant l’histoire d’un poilu de la commune.

Le choix du poilu...François Puy

Nous avons d’abord recherché sur le monument aux morts si un nom était rattaché à une famille de la classe. Ce n’était pas le cas pour la première guerre mondiale. Alors nous avons retenu le nom de Puy qui est très connu des enfants car le dernier commerce du village est l’épicerie Puy, tenue par Josette et Dédé (André)
Nous leur avons posé des questions sur Elie Puy, leur aïeul, mais ils avaient peu d’informations à nous donner.
Par contre, leurs voisins d’en face, eux, avaient beaucoup de documents bien conservés sur François Puy, cousin d’Elie Puy.

En effet, M. Claude Dovetta est marié à Mme Huberte Dovetta, née Puy. Elle est en fait la petite fille de François Puy (que nous avons choisi) et la fille de Hubert qui a écrit la rédaction.
Elie Puy, que nous avions noté sur le monument aux morts et qui est donc mort pendant la guerre, était le cousin de François. Fidèle, son frère, était le grand père d’André Puy, notre épicier d’aujourd’hui.

Nous avons eu ainsi des documents réels, des photos, des dates qui ont apporté un côté réaliste à notre production.
Mme Dovetta a ensuite accepté de venir dans la classe pour nous parler de François Puy, de tout ce qu’ils en savaient et répondre, dans la mesure du possible, à nos questions.

La production...

A travers ces témoignages, les documents étudiés en classe, les élèves ont pu se mettre un peu à la place de François, imaginer ce qu’il avait pu vivre.
Leur cahier se veut réaliste, comme s’il l’avait fait pendant la guerre.
Il va sans dire que tous les documents étudiés auparavant ont inspiré les élèves dans leurs travaux d’écriture.
Des recherches sur internet les ont aidés à faire leurs dessins et à connaître les déplacements du 159ème Régiment d’Infanterie Alpine.

JPEG - 300.2 ko
maison1

La maison de « François Puy », était autrefois une ferme. Il habitait le rez de chaussée et le premier niveau était loué à la Poste et au facteur et le haut servait à stocker le foin et le matériel.

Aujourd’hui, la maison est louée, et elle est habitée par Marion, une élève de la classe.

JPEG - 260 ko
maison2

Étage autrefois habité par François Puy, sa femme Hélène et ses fils, Edmond et Hubert.

JPEG - 354.2 ko
etage

Vous pouvez lire le journal imaginaire dont une copie en image se trouve à coté de cet article.

Portfolio

  • page1_2
  • page2_2
  • page3_2
  • page4_2
  • page5_2
  • page6_2
  • page7_2
  • page8_2
  • page9_2
  • page10_2
  • page11_2
  • page12_2
  • page13_2
  • page14_2
  • page15_2
  • page16_2
  • page17_2
  • page18_2
  • page19_2
  • page19bis_2
  • page20_2
  • page21_2
  • page22_2
  • page23_2
  • page24_2
 
École école Saint-Chaffrey – route du pont levis - 05330 Saint-Chaffrey – Responsable de publication : Mme Géraldine Didelle, directrice de l'école
Dernière mise à jour : dimanche 17 mars 2019 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille